Fleurs de sureau et boissons des fées

jeudi 7 juin 2018

Les journées rallongent, le soleil brille plus fort et nous offre sa puissante énergie. On fait le plein de vitamine D et n'oublions pas de nous hydrater. Après le lassi au coquelicot, on continue dans les boissons fleuries avec le fameux sureau noir, un arbrisseau (plusieurs tiges à la base) ou un arbre (un seul tronc) qui peut s'élancer jusqu'à 10 mètre de haut.

Ses jolies ombrelles de fleurs blanches à l'odeur musquée (ses feuilles ont une parfum beaucoup plus fort et désagréable) parsèment les haies, les lisières des bois et les jardins durant les mois de mai et juin. En septembre, on peut également récolter ses baies, comestibles, une fois cuites. Attention à ne pas le confondre avec le sureau hièble (Sambucus ebulus) qui est toxique, pour éviter toute confusion je vous invite à visiter cette page de l'Université de Biologie de Lyon où est sont présentés et différenciés trois différentes espèces de sureaux.

Son nom scientifique Sambucus nigra vient du grec  sambukê  qui signifie flûte car ses rameaux creux servaient à fabriquer des instruments de musique, notamment la fameuse flûte enchantée des légendes germaniques. Les druides communiquaient avec l'âme des disparus grâce en jouant de la flûte en bois de sureaun, arbre associé à la mort et la renaissance dans la tradition celtique. Le sureau est riche d'histoires et de croyances, on dit que des fées viendraient se réfugier dans ses pétales. On le plantait près des maisons car il était considéré comme protecteur et porte bonheur. Un arbre magique!


Alors pourquoi s'en priver, délectons-nous de la saveur de ses délicates fleurs avec deux boissons: la pétillante limonade des fées et le sirop de sureau à la saveur inimitable. Prenons un panier en osier et allons à la cueillette sauvage (ou pas) des corymbes de fleurs de sureau, voici deux recettes très simples pour commencer à découvrir et cuisiner les plantes sauvages et comestibles.

Sirop de fleurs de sureau

- 10 corymbes de fleurs de sureau
- 1,7 kg de sucre non raffiné
- 1 citron
- 1 litre d'eau
Ôtez les pédoncules (tiges) des corymbes de fleurs. Coupez le citron en rondelles.
Chauffer le mélange de sureau, le citron et l'eau à environ 80°C (de toutes petites bulles apparaissent à la surface) puis laissez infuser hors du feu pendant 20 minutes. 
Filtrez, ajouter le sucre et portez à tout petit bouillon pendant 10 minutes.
Versez dans des bouteilles stérilisées. 
Se conserve au réfrigérateur une fois la bouteille ouverte.


Pétillant des fées
 
- 1,5 litres d'eau
- 7 corymbes de fleurs de sureau
- 150g de sucre non raffiné
- 1 citron

Ôtez les pédoncules (tiges) des corymbes de fleurs. Coupez le citron en rondelles.
Dans un bocal en verre transparent, ajoutez le sureau, le citron, le sucre et l'eau et mélangez.
Recouvrez le bocal d'une étamine ou un tissu, bocal fermé avec un élastique afin que l'air circule et que les petites bêtes ne rentrent pas. Laissez macérer pendant 3 à 5 jours (selon les températures) en plein soleil . C'est de la magie (ou de la fermentation), ce mélange est devenu pétillant et délicieusement parfumé. Filtrez et mettre en bouteille (avec bouchons à vis pour éviter toute explosion). 
Dégustez quand vous voulez, cette boisson doit se garder au moins plusieurs mois.

On peut également faire un sirop avec les baies du sureau noir, très bon stimuler l'immunité en hiver, je vous invite à visiter le blog de l'herbaliste Christophe Bernard pour en savoir plus sur les propriétés médicinales des fleurs de sureau.
On est encore en pleine saison de la floraison du sureau noir, j'espère que ça vous a donné envie de partir en cueillette sauvage et de cuisiner, le sureau offre mille possibilités! J'ai beaucoup aimé le marier avec les framboises dans un gâteau à l'amande, on peut aussi l'ajouter pour parfumer des boissons fermentées comme le kéfir ou simplement sécher les fleurs pour les tisanes d'hiver.

Enregistrer un commentaire

Instagram

© Madeleine à bicyclette. Design by Fearne.