Nyponsoppa au coeur de la forêt suédoise

mercredi 27 janvier 2016


Me revoilà chaussée de sabots suédois, un panier en osier rempli de baies d'églantier (encore!) dans une main, louchant sur une grosse marmite de soupe fumante. Oui, enfin presque. Après cette premiere cueillette sauvage suivie de tartines sucrées-acidulées et d'une infusion maison, je vous emmène en Suède pour préparer ce fameux cynorhodon d'une autre façon. C'est en faisant de l'éco-volontariat au fin fond des bois suédois que Björn évoque cette fameuse soupe d'églantine, très populaire particulièrement auprès des grands-mères, nommée nyponsoppa (non, non, ce n'est pas un bouillon japonais). Agrémentée d'une crème vegan ou d'une boule de glace, elle se déguste lors des longues soirées d'hiver à la lueur des nombreuses bougies présentes dans tout foyer suédois. Mais c'est à la maison, au pays du béret et de la baguette, plus précisément dans la région des mirabelles et exactement où l'on fabrique les bergamotes de Nancy, bien loin des forêts enneigées et des lacs glacés que j'ai mijoté ces baies d'églantier. D'habitude j'accompagne les recettes racontées par des photographies prises sur le moment et aux alentours, comme Hiromi entre la plage et la forêt, Kunihiko et les cerisiers en fleurs au château d'Okayama ou bien le célèbre jardin japonais Kōrakuen, mais aujourd'hui je déroge à la règle et poste quelques photos de septembre dernier dans la campagne suédoise, bien loin du réseau électrique, de l'eau courante, des hypermarchés et des monocultures.



Nyponsoppa - soupe suédoise aux églantines (pour 3 petits bols ou 2 grands gourmands)

- une tasse (25 cl) de cynorhodons séchés (frais, c'est très bien aussi, il faut juste augmenter la quantité à 35 cl)
- deux tasses et demie d'eau (60 cl) 
- une cuillère à soupe de fécule de pommes de terre (ou de mais) 
- deux ou trois cuillères à soupe de miel 
- une petite poignée de noisettes 
- deux cuillères à soupe de flocons d'avoine (facultatif, peut être remplacé par de la glace vanille) 
- une gousse de vanille ou de une cuillère à thé bombée de poudre de vanille si vous êtes aussi fauchés que moi (facultatif, seulement si vous choisissez de faire la crème d'avoine)


Commencez par laver les cynorhodons puis faites-les tremper dans l'eau pendant quelques heures. Crème glacée ou crème d'avoine vegan, il faut choisir votre camp. Si vous avez opté pour le plus léger, mixez les flocons d'avoine dans 10 cl d'eau, ajoutez la vanille, mélangez et laissez reposer une petite heure. La céréale et le liquide vont donner naissance à une texture épaisse, onctueuse, presque élastique. Faites cuire les églantines dans la même eau, et dès que celle-ci commence à frémir, laissez le tout à feu doux pendant 10 à 20 minutes. Pendant ce temps, concassez les noisettes. Lorsque les fruits sont cuits, réservez l'eau de cuisson et équeutez les petites baies (c'est plus rapide maintenant, une fois qu'elles sont ramollies). Passez les cynorhodons au moulin à légume, en choisissant la grille avec les trous les plus fins pour ne pas laisser passer le fameux poil à gratter (l'option mixeur et tamis est également envisageable). Si besoin, filtrez une seconde fois la purée avec un tamis. Remettez sur feu moyen la purée avec l'eau de cuisson, la fécule de pommes de terre diluée dans un peu d'eau, puis le miel, mélangez. Après 5 petites minutes, la soupe est prête à être servie un peu plus que tiède moins que brûlante, que ce soit avec une boule de glace ou une cuillère de crème d'avoine dans des notes vanillées, le tout parsemé de noisettes croquantes. Dégustez devant la cheminée ou en regardant la neige tomber.

J'espère que cet article de cuisine sauvage mêlée au voyage vous a plu, vous voilà prêts à affronter les grands froids et à accueillir le joli mois de février... d'ailleurs je vous souhaite (très, très en retard, veuillez m'excuser....) une belle année et une bonne santé.

29 commentaires

  1. Cette petite maison au bord de l'eau au clair de lune, comme j'aimerai y être là maintenant tout de suite :) Tu habites en Lorraine ? J'ai vécu 3 ans à Nancy !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'aimerai bien y retourner :) C'est le sauna de mon hôte wwoofing et la lac est une énorme baignoire, il n'y avait pas de salle de bain dans la maison!
      Oui, je suis née à Nancy... et j'y habite depuis 23 ans maintenant! C'est marrant que tu aies habité à Nancy, c'était pour quelle raison si ce n'est pas trop indiscret? En tout cas le rose et le soleil de Toulouse doit changer :)

      Supprimer
  2. J'y suis allée pour mes études, j'avoue que venant de Toulouse, avant de connaître cette ville, j'imaginais le grand nord, voire même les mines (j'avais 19 ans, il faut me pardonner :) Et je suis tombée amoureuse de cette ville et franchement (Toulousains, ne lisez pas la suite), la place Stanislas est tellement plus belle et classieuse que celle du Capitole...J'ai habité au quai claude le lorrain, puis vers le parc de la pépinière !
    Cette ville a une place particulière dans mon coeur car ce furent sans doute 3 des plus belles années de ma vie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis contente que tu y aies passé de belles années, ça fait plaisir à entendre surtout que tu viens du Sud :) J'ai aussi habité juste à côté du quai Claude Le Lorrain! Qu'as-tu étudié à Nancy? (vu les adresses de tes petits chez-toi je me demande si tu n'étais pas à l'ICN ou à la fac de droit :)

      Supprimer
    2. Woauh, quelle sens de la déduction, bien vu : l'ICN :)

      Supprimer
    3. Je n'étais pas très loin (enfin ce n'est pas si loin pour moi même si ça me parait très vieux ;)
      j'ai fait économie à la fac de droit et éco!

      Supprimer
  3. Que tes photos sont belles! C'est sûr, en ce moment, ça doit être un peu différent avec la neige! Je me souviens que petite, on mangeait souvent de la confiture d'églantiers en Alsace, j'aimais beaucoup ça! Belle soirée à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'hiver en Scandinavie doit être aussi rude que magnifique, tu as de la chance de vivre ça! Le sauna est-il populaire à Oslo? Miam c'est tellement bon, l'Alsace doit être top pour la confiture de myrtilles aussi! Bonne soirée à toi aussi :)

      Supprimer
  4. Très jolies photos, ça donnent envie d'y être :) Et cette recette à l'air très alléchante !

    RépondreSupprimer
  5. Tes photos sont vraiment jolies, ça donne envie de grand air et de dépaysement !! Je trouve ta recette super originale ! En tout cas je n'ai jamais goûté ce genre de chose, mais ça me donne bien envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elise, contente que ça te plaise. C'est vrai que les églantines ne sont plus très cuisinées en France (le fruit ne s'achète pas, il faut prendre le temps d'aller en cueillir et de les préparer), en tout cas cette petite soupe sucrée est aussi surprenante que délicieuse!

      Supprimer
  6. oh j'ai une bouffée d'affection pour cet article ! j'étais récemment en suède, ça me replonge dans cette ambiance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, c'est vrai que les maisons peintes en rouge, le petit sauna au bord du lac et l'immense forêt c'est très suédois :)

      Supprimer
  7. Les photos sont magnifiques! J'ai complètement oublié le goût de cette soupe, il faudrait que j'en fasse! Je me souviens avoir rapporté une version déshydratée pour faire goûter à mes parents, mais c'était vraiment pas bon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne pour ton petit mot! Rien de telle que la bonne soupe faite maison :) Si tu veux en faire et que tu n'as pas le temps d'aller en cueillir, tu peux en acheter des séchés dans des herboristeries ou chez des cueilleurs de plantes aromatiques ou sauvages qui font des tisanes. Si des liens t'intéressent, j'en ai quelques uns :)

      Supprimer
  8. Coucou,
    Dis ce n'est pas "compliqué" de trouver des églantines? En tout cas ça donne envie de goûter!
    Nancy est une très jolie ville, pas très loin de mon "pays" d'origine. Enfin, pas très...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Charlie,

      Oh tu viens du coin? Quel est ta terre d'origine?

      Les églantiers sont assez communs, poussent partout et aiment prendre un bain de soleil... mais le problème c'est quand on cherche quelque chose souvent on ne le trouve pas et puis plus tard on tombe dessus par hasard ;) N'hésites pas à demander aux personnes âgées autour de toi, en général ils apprécient leurs jolies fleurs sauront sûrement si il y en a aux alentours. Hop, voici le lien wikipedia pour reconnaitre les feuilles et les fleurs... avant l'hiver prochain :)

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_canina

      Supprimer
  9. Elles sont belles ces photos! J'ai toujours voulu visiter la Suède, c'est dans ma to-travel-list! Et cette soupe... tu m'as donné envie de la déguster au fin fond d'une foret, dans une cabane en bois au pied d'un feu de cheminée. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésites pas la Suède c'est super chouette! Je me souviens très bien de ma première fois à Stockholm il y a ... trois ans et demi, fin mai, un grand soleil qui brillait jusqu'à 23 heures et hop 4 ou 5 heures après il était déjà levé!

      Supprimer
  10. Oh quelle est belle cette soupe : ) J'ai justement un peu froid là, au bureau, ça me ferait du bien !
    Très belles photos et merci de ton passage sur mon blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maeva, c'est vrai que cette soupe est d'un réconfort absolu surtout en hiver! Ramènes un plaid au boulot ;)

      Supprimer
  11. Je n'est qu'un seul mot ... Magnifique !

    RépondreSupprimer

Instagram

© Madeleine à bicyclette. Design by Fearne.